Technologie de stockage à plusieurs niveaux pour les supercalculateurs

Des chercheurs français ont étudié un moyen d’optimiser les systèmes de stockage hiérarchisés utilisés dans les plates-formes de calcul intensif. Il s’agit d’une nouvelle politique d’éviction basée sur la durée de vie utile attendue des fichiers et d’un simulateur de stockage hétérogène pour évaluer les performances du système.

Les systèmes de stockage hiérarchisés qui combinent des SSD haute vitesse avec des disques durs et même des bandes magnétiques sont utilisés dans les plates-formes informatiques avancées (HPC). Pour faire face à la complexité de cette architecture hétérogène, des politiques de prélecture et de préemption sont utilisées, mais la plupart des schémas actuels se concentrent sur la première, tandis que des variantes des algorithmes LRU, LFU et FIFO sont utilisées sur la seconde.

Jusqu’à récemment, LFU était la technologie dominante, mais récemment, FIFO s’est avéré plus simple et plus évolutif pour la gestion des métadonnées, ce qui le rend plus adapté à certains cas d’utilisation. Mais d’autres options similaires qui pourraient être plus efficaces sont en cours d’évaluation.

Citons par exemple une proposition d’un groupe de chercheurs de plusieurs institutions académiques françaises, publiée dans un article de la revue ACM SIGOPS des systèmes d’exploitation. Il s’agit d’une nouvelle politique d’expulsion basée sur la durée de vie utile prévue d’un .

Ils expliquent que cette solution est comparable au FIFO en termes de surcharge de données et de facilité de mise à l’échelle. Ils affirment que, en outre, ce système offre un pourcentage de visites plus élevé, comparable à LRU, et dans certains cas supérieur à 10 %.

De plus, ils proposent de mettre en œuvre un simulateur de stockage hétérogène à plusieurs niveaux pour évaluer les performances de ces politiques. Ils soutiennent que cette nouvelle politique offre des avantages pour la gestion des architectures de stockage complexes et hiérarchisées utilisées dans les superordinateurs.